AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




♦ Messages : 21
♦ Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER   Jeu 3 Juin - 21:17






      Mai 2003

      Cet endroit, c’est son refuge. Lorsqu’il doute, lorsqu’il veut retrouver le silence, la nature, un peu de paix, c’est là qu’il vient. Non pas en pleine nature comme on le pourrait le croire mais sur le toit de cet immeuble. Allez comprendre, il aime les toits. Il a l’impression de voler lorsqu’il monte sur le parapet. Comme le roi du monde. Sa vie n’est plus la même depuis qu’il a quitté Greenbury. Deux ans qu’ il est partit. Pour la ville. Il a tout quitté, sa meilleure amie, sa famille pour cette possibilité d’avoir un avenir. Greenbury est l’un de ses petites villes où rares sont les habitants qui vont se déplacer dans une autre ville. Lui, il l’a fait. Il n’en est pas mécontent. Sauf que parfois le manque se fait ressentir. Finn’ lui manque. Il ne peut pas l’appeler. Entre eux tout a prit fin, le jour où il a prononcé les mots sur son départ. Depuis, il n’y a aucune chance pour qu’elle lui pardonne ou que leur amitié s’en sorte. Même s’il l’a aimé, profondément et ce pendant des années. Rien ne sera plus jamais comme avant.

      Assis sur le bord du toit, ses jambes dans le vide, il regarde la ville qui s’étend sous ses pieds. De jour, il voit les gens d’ici ne sont que des fourmis qui véhiculent de droite à gauche. La nuit, c’est paisible. Silencieux. Beau. C’est pour cette raison qu’il aime tant ces moments où il est seul avec le ciel. Il peut penser sans que personne ne vienne interférer. Il peut se permettre de prendre le temps. Le vent rabat la porte en fer qui mène au toit. Le grincement qui s’en suit l’oblige à se retourner. Elle est là. Dans la pénombre de la lune et l’observe. Un sourire s’étend sur ses lèvres. Elle est en vie et pas une égratignure. A chaque fois qu’il la voit, il ne peut s’empêcher de vérifier. C’est plus fort que lui. Cette relation est mauvaise. Il est jeune. Il est flic. Ils passent la plupart du temps à s’engueuler et pourtant, dès qu’elle pose ce regard sur lui. Il ne sait plus comment résister. A vrai dire, il ne sait plus comment réagir. Elle le déstabilise et le réduit à l’état d’objet. Un seul de ses regards et elle fait de lui ce qu’elle veut.

      « - Encore dans tes pensées Doherty ?! »

      « - On peut dire ça, Callum. » saute-t-il du parapet pour se rapprocher d’elle. Glissant une main sur sa hanche, il la rapproche de lui. Son simple contact lui rappelle alors que même si cette relation est néfaste, il ne s’est jamais sentit aussi bien avec une femme. « Ta patrouille s’est bien passé ? »

      « - Comme tu le vois, j’suis en un seul morceau. » réplique-t-elle froide, tandis qu’un lent sourire vient danser sur ses lèvres.

      « - Becky. »

      « - Tu dois cesser de t’inquiéter. Le pacte tient toujours, C.J. » appuie-t-elle en nouant ses bras autour de son cou. « Pas de risques, pas de blessures. Et j’en attends autant de ta part ! » lui rappelle-t-elle en passant ses doigt sur son arcade fraichement recousu.

      Il baisse légèrement la tête et son front touche le sien. Tout le commissariat sait sur leur relation. En même temps, Becky est l’une des rares femmes ayant intégrer la police. Alors forcément, entourée d’hommes, il avait bien fallut qu’elle craque pour l’un d’entre eux. Il penche sa tête sur le coté puis ses lèvres effleurent à peine celle de la jeune femme. Ils ne pourront pas se contenter d’un seul baiser. Depuis une semaine, ils ne font que se croiser. Elle patrouille de jour et lui de nuit. Ils n’ont plus vraiment le temps de se voir. C.J. a besoin d’elle. Pas qu’il soit de nature à se confier facilement mais Rebecca rend les choses simples. Elle vit l’instant présent à fond et surtout, C.J. a l’impression de la connaître depuis toujours. Il n’y a aucun tabou entre eux. Pas de secret. Juste de l’amour et un désir incontrôlable. Il la pousse contre le mur. Ils ont enfin un moment à eux. Un baiser plus tard, elle tâtonne la poche de son amant qui vibre. Il baisse alors les yeux sur le biper.

      « - Dickens. » soupire-t-il, en éteignant le boitier. « Même pas cinq minutes. Je vais le tuer. » Elle relâche son étreinte et penche la tête alors qu’il recule d’un pas.

      « - Sois prudent. Pas de folie. Je veux retrouver ton corps parfait sans égratignures, Boy Toy ! » Rit elle avant de l’attraper par le tee shirt et l’embrasser furieusement.

      Ils son jeunes, ils s’aiment, se fréquente depuis un an – depuis la sortie de l’école de police - ils ont toute la vie devant eux et pourtant, parfois c’est un tout petit détail qui fait la différence. Le genre de détail qui peut coûter une vie. Voir même plusieurs. La vie est cruelle et ça, Jamie l’apprend à ses dépends.


      Décembre 2009

      La neige tombe sur le cimetière. Une cornemuse transperce l’air. Malgré le froid qui s’installe, l’atmosphère se fait de plus en plus lourd. Au premier rang, la famille Callum. Seuls intrus au milieu de la fratrie dont la ressemblance n’est plus à faire, C.J. et Jade Kayla Doherty. La petite fille est calée contre son père, bien au chaud. Endormie, cette dernière n’a pas encore conscience de ce qui se déroule en ce moment même. Elle n’a qu’un an et jamais, elle ne connaitra sa maman. Serrée contre lui, Jamie prend sur lui. Ses lèvres bougent indiciblement alors que l’hymne touche à sa fin. Le prêtre reprend déjà la parole. C.J.n’entend rien. Des bribes de mots lui parviennent. Tout ce dont il prend conscience. C’est qu’elle est partie. Que son ange gardien ne sera plus à ses côtés. Qu’il n’y aura plus de réveil avec son sourire. Plus de crise de fou rire en plein milieu de la nuit parce qu’elle a fait un rêve érotique ou encore de disputes parce qu’il a mal assortis les vêtements dans la machine à laver. Il vient de perdre sa boussole. Celle qui ne lui indiquait, non pas seulement le nord mais toutes les directions à prendre. Elle le guidait et maintenant il n’est plus rien. Il devient aveugle et ça le rend fou. Jade bouge dans ses bras puis sa petite main attrape sa chaine. Au bout de la chaîne, pend la bague de fiançailles qu’il lui a offerte, il y a tout juste deux semaines. Il s’était enfin décidé. Une déclaration au beau milieu d’une dispute comme ça leur arrivait régulièrement. Et elle était resté sans voix. Ce jour là, il s’était étonné de trouver les mots si aisément alors que durant des jours, il avait tenté de trouver quoi dire dans sa déclaration.

      Il resserre son étreinte autour de sa fille. Jade, comme la pierre précieuse. Parce qu’elle a les yeux et le sourire de C.J.. Les coups de feu retentissent, ce qui le fait tréssaillir. Il caresse alors doucement le visage de sa fille pour la rassurer. Elle n’a jamais été une enfant turbulente. Calme et douce, c’est à demander de qui elle peut tenir ça. Ses lèvres effleurent sa tête tandis que les amis et personnes présentes viennent leur présenter leurs condoléances. C.J. ne les voit pas. Tout ce dont il se rend compte c’est ce cercueil qui disparait dans la fosse. C’est la fin et il ne sait pas comment gérer à la fois sa souffrance et sa colère qu’on lui enlève à jamais la seule personne qui ne la jamais comprit. Sa vue se brouille au fil des minutes. Il serre les mâchoires puis sent le bras d’Hannah Callum se glisser sous le sien. Sa mère a toujours été une femme bien. Rebecca lui ressemble trait pour trait. Aimante, franche, attentionnée, adorable mais franchement butée. Il oblique vaguement la tête vers elle.

      « - Donne la moi. » souffle-t-elle, des larmes au fond des yeux. « Je sais que tu veux rester avec elle un moment. Royce t’attendra pour rentrer. »

      Il est réticent à laisser sa fille. Elle est désormais, tout ce qui le rattache à sa vie ici. Pourtant, il remet Jade à sa belle mère. Ou à celle qui aurait du l’être. Il ne les regarde pas s’éloigner. Il reste devant la fosse, attendant simplement d’être seul. Il ne sait pas quoi dire et pourtant, ça le bouffe. Un soubresaut traverse sa gorge et les larmes finissent par ruisseler. Mais ça n’est pas encore la souffrance. Non elle arrivera plus tard, lorsque chaque matin il n’entendra plus sa voix chantante. Lorsque son parfum disparaitra et lorsque Jade appellera « maman ? ». Ce jour là, la souffrance sera intolérable et il réalisera vraiment ce qu’il aura perdu. Mais à cet instant, il s’écroule à genou devant la fosse, les mots ne parvenant pas à sortir. Seul le chagrin crispe chacun de ses traits, son corps tout entier.


      Mars 2010

      Il n’a plus remit les pieds dans leur chambre. Cette appartement est lugubre. C.J.n’est plus le même. Trois mois déjà depuis les funérailles. Chaque jour, il s’enfonce un peu plus. Il ne veut pas s’en sortir. En apparence, il semble aller bien. Mais qui gratterait la surface, verrait l’homme brisé. Il tient le coup pour sa fille. Jade est sa priorité, le reste il s’en moque éperdument. Son supérieur lui a offert un congé prolongé. C’est à peine s’il est en état d’aligner deux pensées cohérentes. Alors allez l’imaginer se concentrer pendant une journée sur un dossier ? Impossible. Heureusement qu’il n’est pas aussi négligent avec Jade. Tout est différent parce qu’à chaque seconde, il voit Rebecca. C’est la seule qui parvient à le faire encore sourire.

      Jade fait sa sieste pendant que lui, affalé sur le canapé, a déjà entamé la bouteille de scotch. Il veut oublier sa vie. Juste ne plus exister pour un temps. Il veux la réentendre à nouveau. S’engueuler avec elle. Lui dire qu’il l’aime. Entendre ce ‘oui’ une seconde fois. Il veut croiser son regard malicieux et ses sourires intolérables qui fait de lui, ce pantin. Il la veut elle et pour ça, il boit. Déraisonnablement. Il porte la bouteille à ses lèvres lorsque le téléphone se met à sonner. Il jette un regard noir dans sa direction. Il hésite. Le répondeur se déclenche à la troisième sonnerie. Mais ça risque de réveiller Jade. Il décroche abruptement et lâche avec sa voix de pit-bull :

      « - Quoi ?!! »

      « - Caine. ? »

      « - Maman. » soupire-t-il, non pas en reconnaissant la voix de celle qui l’a mise au monde mais parce qu’elle est la seule à l’appeler par son prénom. Comme s’il était d’attaque à supporter une conversation avec sa mère, alors que la veille encore, il avait rêvé de sa fiancée décédée.

      « - Chéri… » sanglote-t-elle. « C’est ta sœur. »

      « - Quoi ? Il est arrivé quelque chose ? » se reprend-t-il en réalisant la confusion de sa mère.

      « - Elle a disparu… Elle a disparu, Caine. » répète-t-elle comme un mantra, complètement déboussolée.

      Lui est à des centaines de kilomètres. Il ne sait pas quoi faire. Sa vie est un fiasco. Son unique réussite est ce petit bout de chou d’un an. La seule qui mérite le meilleur selon lui. Et sa sœur vient de disparaitre. Sa sœur est entrée dans l’histoire. Disparition volontaire ou non, il sait qu’elle a toujours eu une foule de secrets. Le téléphone dans une main, la bouteille de scotch éclate sur le carrelage. Non. Cette disparition ne restera pas inexpliquée. Il retrouvera sa sœur, quitte à remuer ciel et terre. Quitte à aller en enfer s’il le faut. Mais non, sa sœur ne rejoindra certainement pas Becky. Les pensées se bousculent dans son esprit et avant même qu’il ait réfléchi aux conséquences de ses paroles, il formule.

      « - J’arrive. Je rentre à la maison. »

      Son retour ne sera pas sans conséquences. Les gens vont parler mais aucun ne saura ce que lui traverse. Sa vie n’est pas aussi rose qu’on peut l’imaginer. Surtout avec les derniers contrôles médicaux qu’il vient de passer. Il refuse d’en parler ou même d’y songer. Car tout ce qu’il sait, c’est qu’il laissera surement sa petite Jade sans parents. C’est assez de souffrance pour le détruire totalement. Car vu son état, rien n’indique qu’il aura les réserves pour vaincre la maladie qui en train de l’emporter, une leucémie.











♣️ pseudo : sydney
♣️ fréquence de connexion : à peu près tous les jours, sauf problème de connexion (aa)
♣️ où as-tu connu PEACE ? : Top site – partenariat – et Lau’ xD
♣️ commentaires (design, contexte, nombres de lignes & co) : Personnellement, j’ai été séduite par l’ensemble mais par crainte de ne pouvoir être assez active, j’avais mes réserves. Mais comme je sais pas me censuré, j’ai abdiqué en m’inscrivant. Qui peut résister honnêtement ? =)
♣️ célébrité: Joshua Jackson
♣️ crédit bannière : sydney
♣️ crédit icônes : xxmusic_rock
♣️ groupe: G.I. Joe Fan
♣️ mot de la fin: ça fait bien plusieurs semaines que je viens régulièrement sur le fo’. Je m’inscris, je m’inscrit pas. Vous connaissez. J’ai finalement craqué. Mais on peut pas m’en vouloir hein. xD Parce que c’est un contexte comme je les aime et rien que l’ambiance que vous souhaitez donner au RP, ça me rappelle un des tout premier où j’me suis inscrite. xD




Dernière édition par C.J. M. Doherty le Ven 4 Juin - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




♦ Messages : 81
♦ Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER   Jeu 3 Juin - 21:47

    Muaaaaaaahah
    Here u are!

    Pas besoin de lire, je te valiiiiide, avec plaisir (a). M'enfin, je lirai quand même, pour notre lien quoi. Et pour pas passer pour une mauvaise admin. :P

    Bienvenue en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




♦ Messages : 21
♦ Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER   Jeu 3 Juin - 21:49

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

J'te laisse même le soin de trouver notre lien (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


adminstratrice
I'm talkin' about love


♦ Messages : 166
♦ Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER   Ven 4 Juin - 10:36

    Bienvenue =DD
    Merci de ton inscription !
    & have fun !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peace.forum-actif.info
avatar




♦ Messages : 21
♦ Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER   Ven 4 Juin - 18:24

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬All I've got, is nothing without you...

♦ Messages : 184
♦ Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER   Ven 4 Juin - 22:31

Bienvenue a toi ! Ravie que tu aies craqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER   

Revenir en haut Aller en bas
 

C.J. M. DOHERTY ▬ NEVER SAY NEVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PEACE ☮ :: personnages :: Présentation :: présentations validées-